Terre d'Almor

échanges artistiques
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 nouvelles: chutes et rateaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Silence
Chuuuuut!
avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: nouvelles: chutes et rateaux   Dim 29 Oct à 23:52

je ne me lance pas dnas un bêtiser, rassurez-vous! simplement, suite à une ébauche de discussion dans une autre partie du forum, me turlupine le problème de la chute d'une nouvelle.
Adepte de la suggestion que je suis, mes fins de nouvelles ne sont pas toujours claires. en tout cas, rarement explicites: je l'ai fait une fois et on me l'a reproché. depuis je fais dans le nébuleux ... et on me le reproche aussi (va comprendre, charles...)

donc le sujet de débat est le suivant: comment finir une nouvelle fantastique? une nouvelle de fantasy?
préferez-vous les fins fermées ou ouvertes, quitte à avoir l'impression d'avoir loupé quelque chose? ou préferez-vous vous laisser porter?

pour moi, l'indécision finale a toujours fait partie du fantastique...mais je peux me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahud
dictateur
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 38
Localisation : Terre d'Almor
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 0:35

Moi, je m'en suis pas cachée, j'aime bien les fins ouvertes, xa me fait plus voyager et j'aime bien essayer de combler les manques surtout dans le policier ou le fantastique, c'est très interessant, je trouve! Very Happy

_________________




Je décline toute responsabilité sur toute disparition euh...Suspecte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desfoulesdesolitude.blogspot.com/
angel
langue pendue
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 0:44

Je ne connais jamais la fin de mes nouvelles fantastiques et j'attends toujours un déclic... parfois, la nouvelle est quasi achevée dans l'attente... de la fin! confused

Parfois la fin s'impose vite... parfois elle me prend la tête plusieurs semaines.
L'une des nouvelles que j'ai glissées dans mon recueil m'a travaillé tout l'été... c'est en rentrant de vacances que j'ai trouvé la chute.

Maintenant, quelle chute est-ce que je choisis au juste?
Je dirais... ça dépend. Exclamation

(oui, bon, ça ne fait pas tellement avancer le schimili... clown )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathaliesalvi.hautetfort.com/
Noctis
étoile muette
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 0:46

Dans tous les cas il faut relativiser par rapport à l'ensemble de la nouvelle. Comme j'ai déjà dit quelque part, j'ai moins de mal sur mes fins que sur mes entames...

La chute est très difficile à réussir. D'abord parce qu'il ne faut pas qu'on s'y attende de trop, sans cela ce n'est pas une chute (en SFF certaines chutes sont plus difficiles simplement parce que le lecteur s'attend plus ou moins à tout). Ensuite, on est tenté de reproduire des chutes plus ou moins clichées. Enfin, si la chute enlève tout son sens à la nouvelle, on le reprochera (par exemple, le "et il se réveilla")

Heureusement on n'est pas forcé d'écrire des nouvelles à chute.


Le mystère est une arme essentielle en fantastique, c'est évident.

Mais, la nouvelle doit répondre aux questions qu'elle soulève. On ne peut pas faire monter la sauce autour de quelque chose pendant toute une nouvelle et ne pas y répondre. Ce serait criminel ! Ou du moins la nouvelle n'est pas complète.

Pour ma part, j'aime bien que les choses soient achevées à la fin. J'en suis même au niveau de psychose où tant que mon héros reste vivant je n'aime pas la fin. Parce que cela suppose que le héros aurait une vie après moi. Arg ! Beeeeerk !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silence
Chuuuuut!
avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 0:53

Citation :
J'en suis même au niveau de psychose où tant
que mon héros reste vivant je n'aime pas la fin. Parce que cela suppose
que le héros aurait une vie après moi.

marrant ça, moi c'est l'inverse: j'aime autant que le héros reste vivant, même loin de moi. même livré aux affres les plus abominables.
j'ai tendanc à considérer la nouvelle comme un instantané, donc j'imagine qu'il y a des choses hors du cadre du cliché. j'ai une affection particulière pour les nouvelles qui abandonnent le héros sur une falaise mataphorique, c-est-à-dire tout au bord de la catastrophe ou bien juste après. j'aime ce côté vertigineux de la chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis
étoile muette
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 2:09

Euh, pour préciser... Chute a un sens particulier, celui d'une fin surprenante d'une histoire qui d'un évènement change rétroactivement le sens à l'histoire.

Je m'en suis emmêlé les pinceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahud
dictateur
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 38
Localisation : Terre d'Almor
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 2:13

Noctis a écrit:
Euh, pour préciser... Chute a un sens particulier, celui d'une fin surprenante d'une histoire qui d'un évènement change rétroactivement le sens à l'histoire.

Je m'en suis emmêlé les pinceaux.
Oui mais il peut y avoir une fin surprenante sans pour autant que toutes les données de l'histoire soit élucidée. Par exemple, l'intrigue peut-être résolue en gros et qu'il y ait des petits détails qui ne le soient pas.
Dans le fantastique, on peut aussi faire une histoire à deux fins possibles, libre au lecteur d'en choisir une ou l'autre, c'était le cas de beaucoup d'auteurs fantastiques du 19ème par exemple! Wink

_________________




Je décline toute responsabilité sur toute disparition euh...Suspecte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desfoulesdesolitude.blogspot.com/
Noctis
étoile muette
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 2:41

Non je donnais une définition de la chute, comme dans une histoire à chute... Euh... disons par exemple comme dans Basic Instinct, ou comme avec le fameux "et il se réveilla".

Et je disais que l'utilisation de ce même mot dans le sens plus général, et qui est également le sien; de "fin" m'avait troublé.


Ensuite bien sûr que tout n'a pas besoin d'être élucidé, tout dépend de quoi, de comment c'est traité et de la part qu'il a dans la nouvelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahud
dictateur
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 38
Localisation : Terre d'Almor
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 2:47

Evidement, il faut que ce soit bien fait et qu'il y ait tout de même des repères pour pas que le lecteur se perde! Wink

_________________




Je décline toute responsabilité sur toute disparition euh...Suspecte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desfoulesdesolitude.blogspot.com/
Roanne
chocokiller
avatar

Nombre de messages : 287
Localisation : Au fil de l'Hermitain
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 13:32

Je dois avouer en ce moment de grandes difficultés à écrire dans le format nouvelle... à cause de la fin.

Car je ne suis pas douée, perso, pour écrire des textes "à chûte", et comme c'est la grande mode, on me le reprochera toujours.

Donc ma question en ce moment, c'est "pourquoi perdre mon temps et mon énergie à écrire puisque je sais d'avance que le texte ne sera pas retenu à cause de sa fin ?"

Voilà comment on remet en cause sa participation à 3 AT pour lesquels on avait pourtant, initialement, des idées à développer.

Je vais quand même tenter d'écrire ce que j'ai en tête, pour le plaisir, mais si ce n'est pas extraordinaire, je ferai gagné du temps à tout le monde en envoyant pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amonsul.over-blog.com
Noctis
étoile muette
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 14:52

Oh c'est dommage ! La fin n'a pas besoin d'être sublime, ce peut n'être que l'achèvement de l'histoire. (une nouvelle étant censée être une situation initiale, un élément perturbateur, un certain nombre d'actions du héros en réaction de cet élément et un dénouement établissant une nouvelle situation)


ou bien, fais comme moi, tue ton héros c'est plus sympa Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roanne
chocokiller
avatar

Nombre de messages : 287
Localisation : Au fil de l'Hermitain
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 15:03

Twisted Evil C'est vrai que ça simplifierait, mais je n'arrive pas à tuer mes persos... je m'y attache à ces p'tites bêtes là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amonsul.over-blog.com
Napalm Dave
Dragon d'Almor
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 38
Localisation : Tours city
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 15:13

Pour l'instant, je n'ai pas écrit une seule nouvelle ayant le même type de fin.
La fin est un outil pour rendre votre récit plus sympathique, mais pas une finalité en soi. Ayant beaucoup côtoyé des gens dans une association de cinéma, je prépare les synopsis de mes nouvelles comme je le ferai pour un court ou un moyen métrage. Je décrit les acteurs, les lieux, le synopsis de l'action, et ensuite seulement je décrit au brouillon l'enchaînement des évènements.
Globalement, le récit doit amener une idée directrice, faire passer quelque chose, pas forcément une opinion ou une morale, ce peut être des émotions (texte poétique par exemple). Ainsi par exemple j'ai écrit un texte appelé "l'hôpital abandonné" où le héros raconte de manière subjective des évènements qu'il vit, et la nouvelle se conclut sur un changement de ton, car il passe de l'amusement et de la nostalgie à la terreur (je vais vous la poster pour que vous puissiez vous faire une opinion).
Pour celle que je prépare pour le concours "anges et démons" des Traversées oniriques, la fin est très mise en scèn e car je la veux un peu humoristique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outreplan.canalblog.com/
Noctis
étoile muette
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 18:38

Napalm Dave a écrit:
pas forcément une opinion ou une morale
Heureusement, parce que ça, pour moi, c'est rédibitoire ! Yark ! Berk !

Le pire du pire, c'est quand toute l'histoire est pensée pour illustrer un principe de morale du type le plus basique, style moralisation pour môme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napalm Dave
Dragon d'Almor
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 38
Localisation : Tours city
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 19:06

Citation :
style moralisation pour môme...
Absolument! Surtout que je compte bien écrire un jour pour les enfants, mais dans le seul et unique but de les distraire et de les faire rêver, ils ont déjà assez d'occasions de se faire enguirlander! Alors si je peux les faire s'évader, ce sera déjà les aider un petit peu.
Quant au public adulte, j'ose croire qu'il peut penser seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outreplan.canalblog.com/
Roanne
chocokiller
avatar

Nombre de messages : 287
Localisation : Au fil de l'Hermitain
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Lun 30 Oct à 22:18

En y réfléchissant, pour mes écrits propres, j'aime bien la fin qui clôture "proprement" un récit (il faut dire que dans l'écrit, ma prédilection perso c'est de raconter une histoire, donc j'aime quand la fin se déroule dans la continuité).
Sinon, pour l'ensemble je suis bien d'accord avec vous, le principal, c'est que la fin "colle" à son texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amonsul.over-blog.com
jujube
étoile muette
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Mer 29 Nov à 13:54

Pour ma part, il arrive souvent que j'écrive une nouvelle en connaissant à l'avance la fin. Parfois, le texte est carrément construit en vue de et pour la chute.
C'est étrange quand on y réfléchit, mais pas tant que ça non plus. Car, j'aime faire voyager les gens, les surprendre et les prendre à revers, les laissant dans l'incrédulité... Pour résumer, j'affectionne et suis condamné (car j'y reviens toujours) aux nouvelles où-on-comprend-tout-à-la-fin.

Sinon, les fins ouvertes, moi j'aime bien, mais je crois que les lecteurs ne sont pas tous dans ce cas... Naîvement je me dis que ça les incitera à vouloir la suite... Mais bon, faut pas se leurrer, ça dure un temps puis après ils passent à autre chose... D'où les nouvelles à chute.
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arius
étoile muette
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Allez savoir ...
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Ven 1 Déc à 23:56

Je ne me suis jamais posé la question, j'ai toujours la fin en tete avant d'écrire la nouvelle!

Je suis normal docteur ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwulf
Lapin tyrannique
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 38
Localisation : Tout juste sorti de son oeuf
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Sam 2 Déc à 13:28

J'aime qu'une nouvelle fantastique se termine en fin ouverte, pour laisser planer le doute et un parfum de mystère... Celles que j'ai écrites obéissent (obéissaient ?) également à cette règle. Mais j'ai remarqué que ça ne plaisait pas forcément déjà aux lecteurs, ensuite aux jurys d'AT auxquels j'ai soumis ce type de texte...
Depuis je reconnais que je n'ai pas vraiment écrit d'autre texte fantastique... Neutral

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicolasbwulf.free.fr/chroniquesnoghaard/index.php
Arius
étoile muette
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Allez savoir ...
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Sam 2 Déc à 15:00

On ne peut pas plaire a tout le monde, dieu merci, cela prouve la diversité des gouts et des couleurs.

Je crois qu'une nouvelle doit avant tout plaire à son écrivain, car c'est ainsi qu'elle sera vraiment abouti, en harmonie avec la pensée de son créateur.

Si on la dévoie pour faire plaisir à tel ou tel lectorat, c'est une forme d'auto trahison de l'écrivain envers sa pensée et sa création.

Enfin bon, c'est juste mon avis hein Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwulf
Lapin tyrannique
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 38
Localisation : Tout juste sorti de son oeuf
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   Sam 2 Déc à 15:18

Et je le partage en grande partie ! Wink

Seulement il ne faut pas oublier non plus d'écrire pour le plaisir d'être lu, ce qui oblige parfois à accepter quelques concessions ! Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nicolasbwulf.free.fr/chroniquesnoghaard/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nouvelles: chutes et rateaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
nouvelles: chutes et rateaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelles à chutes
» nouvelles figurines au 72°
» Les nouvelles Pequignet Manufacture calibre Royal
» vieilles consoles;vieux jeux sur nouvelles consoles
» Nouveaux personnages et nouvelles photos des Hotlanta Cars Collectors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Almor :: là où on cause littérature et illustration :: Littérature-
Sauter vers: